À la une…

Mardi 15 juin 2021 : Grève et manifestation du secteur social et médico-social et de la santé

 POUR DES MOYENS EN EFFECTIFS ET DES FINANCEMENTS A LA HAUTEUR DES BESOINS DE LA POPULATION,

 POUR LES 183 EUROS POUR TOUTES ET TOUS ET LA REVALORISATION DES GRILLES SALARIALES POUR TOUTES ET TOUS SANS BARRAGE,

 POUR LE MAINTIEN ET L’AMELIORATION DES CONVENTIONS COLLECTIVES,

 NON A LA MARCHANDISATION DE LA SANTE, DU SOCIAL ET DU MEDICOSOCIAL.

Retrouvez aussi le communiqué de presse en soutien à la mobilisation des psychologues ce 10 juin qui appellent aussi à se mobiliser le 15 juin Tous ensemble pour la défense des revendications : MARDI 15 JUIN 2021 à 14H30 TOURS CHAMP GIRAULT DEVANT ARS

Derniers articles

  • Journée de revendications et de solidarité internationale entre les travailleurs : Manifestation départementale intersyndicale 1er MAI 2021 Lire la suite…

    Retrouvez ici l’appel national des organisations syndicales FO, CGT, FSU et SOLIDAIRES repris localement avec les indications sur le lieu de manifestation pour cette journée du 1er MAI 2021.

    DÉCONFINONS LES REVENDICATIONS ! rassemblement et manifestation PLACE JEAN JAURES à TOURS à 10H00.

    Prises de paroles à la fin de la manifestation devant la mairie place jean JAURES

    voir ci-dessous le communiqué et l’attestation de déplacement

    (La manifestation est déclarée à la Préfecture).

  • communiqué départemental intersyndical MANIFESTATION A TOURS 23 AVRIL 2021 Lire la suite…

    Depuis le 4 mars, une centaine de lieux culturels sont occupés par les professionnel·les du spectacle et de métiers précaires qui revendiquent le droit de travailler, la garantie de tous les droits sociaux et donc le retrait de la réforme d’assurance chômage. Elles et ils sont touché·es par la crise de l’emploi consécutive à la crise sanitaire et à la politique du gouvernement, notamment la réforme de l’assurance chômage que ce dernier s’acharne à mettre en œuvre au 1er juillet, mais aussi par l’état d’urgence sanitaire qui via des mesures liberticides impose aussi la fermeture des lieux de culture

    • Partout les aides de l’Etat doivent sauvegarder et améliorer l’emploi, être conditionnées à l’arrêt des licenciements, aux embauches, au non-versement de dividendes.

    • Partout elles doivent permettre l’insertion des jeunes notamment à la sortie des études, comme le revendiquent aussi bien les mouvements de jeunesse que les étudiant·es occupant plusieurs lieux culturels.

    • Tous les droits sociaux doivent être garantis, aussi bien l’accès aux congés maladie/ maternité que la médecine du travail, la protection sociale complémentaire santé/ prévoyance, les congés spectacle.

    • Ouverture immédiate de tous les lieux culturels : abrogation de l’état d’urgence et du couvre feu