À la une…

réforme des retraites Macron Les revendications contre les mensonges du gouvernement

retrouvez dans cet article, les principales revendications portées par FORCE OUVRIERE et l’analyse des mensonges du gouvernement derrière cette réforme systémique de notre modèle social de retraite.

Campagne d’information et de mobilisation avec Rassemblement national à Paris le 21 septembre

Derniers articles

  • tract confédéral Retraites : FO dit stop ! Lire la suite…

    Non au projet de réforme des retraites MACRON/PHILIPPE/DELEVOYE

    Pour FO, la retraite n’est pas une prestation d’assistance mais un droit que se sont constitué les travailleurs tout au long de leur carrière.

    NON au régime de retraite universel par points ! Maintien des 42 régimes existants !

    Durant les prochaines semaines, FO continue sa campagne d’information et de mobilisation contre la future contre-réforme des retraites Macron, avec comme point d’orgue dès la rentrée un rassemblement national à Paris

  • Jeudi 9 mai 2019 Fonction Publique : grève et manifestation unitaire Lire la suite…

    Retrouvez ci-dessous l’appel national des 9 fédérations de fonctionnaires qui appellent l’ensemble des agents publics et des fonctionnaires à la grève et l’information pour les usagers.

    Manifestation à Tours Place Anatole France à 10H00, le jeudi 9 mai 2019

    retrouvez aussi la réaction de FO fonctionnaires suite aux annonces du Président Macron. Tous et toutes en grève pour le faire reculer sur ces contre-réformes

  • communiqué d’information syndicale du 6 mai 2019 Le Président MACRON enfonce le Clou ! Lire la suite…

    Le cadre est posé, les choses sont claires. A l’issue de son grand oral post « Grand débat national »,(véritable enfumage démocratique), le Président Emmanuel Macron et son gouvernement entendent maintenir le cap sur toutes leurs orientations économiques et politiques. E. Macron ne renonce à rien, au contraire il persiste sur tous ses projets de loi ou de contre-réformes, il ose en appeler à l’unité nationale dernière lui et il n’entend aucune des revendications légitimes des travailleurs de ce pays.

    Dans le même temps, nous constatons tous que le gouvernement répond aux revendications sociales et démocratiques par la violence de l’Etat, par une escalade répressive et dangereuse comme ce fût encore le cas ce 1er mai à Paris contre le cortège syndical et depuis des mois contre le mouvement des gilets jaunes. Il s’appuie aussi sur une dérive autoritaire et réactionnaire, en interdisant toute manifestation ou tout rassemblement comme ce fût le cas à Amboise récemment, où lors de sa visite la ville a été vidée, mise sous embargo, faire place nette et place forte en somme ! FO dénonce cette dérive antidémocratique, revendique l’abrogation de la loi anti-manifestation et exige le respect des libertés individuelles et collectives !

    suite du communiqué ci-dessous à la suite de nos revendications

L'édito

Yves Veyrier : « À l'OIT, pour que les actes soient en cohérence avec la parole »

C ette semaine s'est ouverte la 108e Conférence internationale du travail à Genève. Outre son examen du respect des normes internationales du travail par les différents pays, dont vingt-quatre feront l'objet d'une attention particulière du fait notamment d'infractions graves à la liberté syndicale, elle doit être celle de l'adoption d'une convention importante, destinée à lutter contre toutes les formes de violence et de harcèlement au travail, sujet revenu à la une de l'actualité en France avec le procès concernant France Télécom.

- Éditoriaux de FO / , , , ,
Lire la suite…