À la une…

Service Public : Ça craque de partout : le mécontentement gagne du terrain

Education Nationale

Pole Emploi

Police Nationale

La Grogne est générale dans l’ensemble de la fonction publique et le service public, et va se traduire à l’occasion de plusieurs actions dans les prochains jours.

Derrière ce mécontentement, c’est bien les politiques budgétaires du gouvernement qui sont questionnées, et qui entraînent la dégradation des conditions de travail, les suppressions de postes, ou les non remplacements, les salaires gelés etc…

Les camarades de l’Education nationale, Pole Emploi, Police Nationale dans notre département (et ailleurs) se mobilisent pour faire aboutir leurs revendications, ils ont raison et l’UD FO 37 leur apporte tout son soutien.

parallèlement des responsables syndicaux sont victimes de répression anti-syndicale de la part de leur administration ou de leur direction.

PAS DE REPUBLIQUE, SANS SERVICE PUBLIC !

Derniers articles

  • bimensuel confédéral info militante 3294 Lire la suite…

    Semaine du 14 au 27 novembre 2018

    A la Une Riches ? Non salarié

    Editorial : les militants FO ne sont pas dupes

    Dossier CSE : comment améliorer les moyens du CSE

  • Stages interprofessionnels : Calendrier des formations syndicales 2019 Lire la suite…

    Retrouvez ici les formations CFMS proposées par l’UD FO 37 pour l’année 2019.

    Ce calendrier initial sera complété en fonction des besoins et demandes par d’autres sessions ou des sessions spécifiques

  • fonction Publique et ServicesPublics en danger Réunion d’information et de mobilisation Lire la suite…

    Il n’y a pas de République sans Service Public.

    Mardi 30 octobre le Gouvernement Macron a annoncé vouloir s’attaquer au statut de la fonction publique. C’est une attaque sans précédent dont le but est de remettre enchausse l’existence même du Service Public républicain.

    L’UD FO 37 organise une réunion d’information et de mobilisation le mercredi 7 novembre.

    tous les détails ci-dessous :

L'édito

Les militants Force Ouvrière ne sont pas dupes

Un article de presse, faisant la une d'un quotidien national, met en cause tant les rémunérations que les dites « notes de frais » du bureau confédéral et de salariés de la confédération.
L'article paru ce matin amalgame des éléments qui ne sont en rien constitutifs de la rémunération.
Afin de permettre à des camarades issus de conditions salariales très différentes et résidant en province, y compris dans les DOM – TOM durant la dernière mandature, la confédération prend en charge les frais liés à (...)

- Éditoriaux de FO
Lire la suite…