Courrier au président du CTREA Centre

, par gilles

le 11 décembre nous avons envoyé un courrier à notre Président.......

Dimanche 11 Décembre 2011.

Monsieur le Président du CTREA Centre,

Par courriel du 9 décembre 2011 (14h32), le secrétariat du SRFD nous transmettait une re- convocation pour le CTREA, suite au boycott de celui prévu initialement le 8 décembre par nos trois organisations syndicales (cf. déclaration commune), re-convocation pour ce mardi 13 décembre à 14h.

Cette re-convocation appelle de notre part un certain nombre de remarques : − d’abord, le délai est extrêmement court, 5 jours week-end compris, avec une transmission uniquement par courriel la veille d’un week-end (en après-midi), pendant lequel, il convient de souligner que les agents ne sont pas tenus de consulter leur boîte e-mail. − par ailleurs, il ne nous est pas possible dans une telle configuration de tenir nos supérieurs hiérarchiques informés 48h à l’avance, conformément à la réglementation, et pour ceux d’entre nous qui sommes enseignants, cela nous met en délicatesse avec nos classes comme avec les services vie scolaire de nos établissements... − enfin, dans un second courriel (cf. ci-dessous) qui nous a été adressé le 9 décembre 2011 (15h38), par le même secrétariat du SRFD, pour nous annoncer l’annulation du CREA prévu initialement ce même mardi 13 décembre, il est avancé à très juste titre par vos services que c’est « compte tenu d’un mouvement de mobilisation interprofessionnelle annoncé pour le mardi 13 décembre 2011 » que vous nous informez de cette annulation (décision qui n’a pu être prise que par vous). Dès lors la raison invoquée pour remettre le CREA est également de mise pour le CTREA.

Vous l’aurez compris, Monsieur le Président, les représentants des personnels n’entendent pas siéger à ce CTREA, d’abord du fait des raisons de fond qui nous ont conduits à boycotter la séance initiale et qui demeurent, et ensuite du fait des conditions dans lesquelles vous comptez re-convoquer ladite instance et qui ne nous semblent pas acceptables.

Recevez, Monsieur le Président, en cette semaine de mobilisation citoyenne, l’assurance de notre attachement au service public d’éducation de l’enseignement agricole.

L’intersyndicale Région Centre sFOerta,

SUD, SNETAP.