Logo Force Ouvrière
Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
141, avenue du Maine - 75680 PARIS CEDEX 14
Tél.: 01 40 52 82 00 - Fax.: 01 40 52 82 02
Union Départementale FO 37 - Indre-et-Loire

"La Camusière"
18 rue de l’oiselet
37550 - SAINT AVERTIN
Tél. : 02 47 38 54 43
Fax : 02 47 37 91 00
Siret :77534733900035


  • Contactez-nous
  • Syndiquez-vous
  • Espace Militants








Imprimer Envoyer
Communiqué
1er mai 2017 : un Formidable tremplin revendicatif

le Bureau de l’union départementale FO d’Indre et Loire s’est réuni ce jour et a pris connaissance du communiqué de l’UD FO de Paris qu’il reprend intégralement à son compte.

Lundi 10 avril 2017, les organisation syndicales départementales CGT, FO, Solidaires et FSU se sont réunis et ont décidé d’un appel commun Pour un premier mai sur le terrain des revendications syndicales, dans le cadre de la journée internationale de lutte des travailleurs, Avec Manifestation à Tours à 10H00 Place de la Liberté.

Voir ci-dessous l’ensemble de ces documents


appel 1er mai 2017


Communiqué du 28 mars 2017 UD FO 37 : Veille de grandes manœuvres pour tous ceux qui voudraient redorer leur blason en nous refaisant le coup de 2002, en tentant de faire oublier qu’ils ont accepté l’ANI, qu’ils étaient « les porteurs » du pacte de responsabilité, qu’ils ont accepté toutes les réformes Macron, Rebsamen, NOTRe, Touraine etc. et qu’ils ont contribué à réécrire le code du travail et surtout à le tuer en soutenant la loi travail, et même le 49-3.

« Les chevaliers blancs » nous refont le coup du tout sauf l’extrême droite. Comme si ceux qui ont combattu toutes les « saloperies » citées plus haut, n’ont jamais marqué leur attachement à toutes les valeurs de la République et à des combats répétés et constants contre le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie, l’homophobie, l’obscurantisme.... Fidèles à notre engagement de résister, nous n’irons pas défiler avec ceux qui demandent aux travailleurs de choisir entre la « peste et le choléra ». Car tout de même, il nous faut bien regarder les choses en face et s’employer à défendre les positions de la CGT-FO qui ne donnera pas de consignes de votes ni au premier tour ni au second, comme elle l’a toujours fait sauf en 1969 où le référendum prônait l’intégration du syndicalisme en regroupant Sénat et conseil économique et social – Nous avons dit NON.

Il ne faut pas parler d’indépendance syndicale quand on s’aligne derrière un candidat pour en combattre un autre ou lorsqu’on décide de coécrire les lois avec le politique pour déboucher sur des dispositifs qui asservissent les travailleurs et les font entrer dans la précarisation, dans la pauvreté et le chômage et même si certains disent que la France n’est pas la Grèce, il faut cependant constater que la France c’est 3 500 000 chômeurs et 10 millions de Français en situation de précarité et de misère.

Alors oui, le 1er Mai est un véritable tremplin pour porter nos revendications et dire à tous les candidats, quels qu’ils soient, nos désaccords profonds de renforcer encore les dispositifs de casse du code du travail et d’exiger l’abrogation de cette loi.

Nous, c’est clair, nous l’avons fait pendant 5 mois et nous ne tromperons pas les salariés, car nous allons poursuivre notre combat dans ce sens. Notre résistance s’affirmera encore lors de ce 1er Mai pour dire à tous ces candidats que la casse des services publics n’est pas acceptable, que nous sommes attachés à tout ce qui a été construit, en 1936 et en 1945 contrairement à ce qu’affiche le MEDEF depuis des années ; relayé d’ailleurs par tous les gouvernements et ministres qui se sont succédés, qu’ils soient de « gauche ou de droite ».

1936-1945, c’est le développement de l’égalité de traitement et de la péréquation tarifaire avec la formidable reconstruction du pays avec la SNCF, EDF, GDF, La Poste et les Télécoms, l’Ecole, la RATP, l’Hôpital, les communes et la territoriale...

C’est une véritable conquête sociale que cette sécurité sociale de 1945 qui prenait en charge le malade du début de la maladie jusqu’à la guérison. Elle est le bien de tous et tous en ont besoin.

Alors Résistance face à tous ces candidats qui voudraient la voir disparaitre ; Résistance face à la volonté de certains de faire disparaitre des centaines de milliers de postes de fonctionnaires ; Résistance face à ceux qui veulent détruire l’hôpital et privatiser tous nos services publics ; Résistance face à ceux qui veulent remettre en cause notre régime de retraite par répartition en le remplaçant par un système à points qui remet en cause l’élément essentiel qui est celui de la solidarité intergénérationnelle ; Résistance face à ceux qui ont décidé de faire disparaitre les régimes spéciaux et le code des pensions civiles et militaires ; Résistance face à ceux qui s’emploient à casser la République une et indivisible en voulant s’attaquer à l’existence des 36 000 communes, qui pratiquent l’intercommunalité à marche forcée, et qui voudraient regrouper les départements ; Résistance encore à l’égard de ceux qui voudraient faire oublier tout cela pour renouer avec un syndicalisme rassemblé sans revendications, alignés et pratiquant l’accompagnement.

Décidément Oui, le 1er Mai 2017 pourra être un véritable tremplin pour tous ceux qui porteront notre banderole de RESISTANCE.

Ce 1er Mai sera celui des combats contre l’ANI de 2013, le pacte de responsabilité, la loi Macron et toutes les autres et le combat exemplaire contre la loi Travail et la nécessité d’en obtenir l’abrogation.

Résistance à l’égard de tous ceux qui ont détruit l’industrie en France en ne privilégiant que l’industrie de l’armement qui contribue très largement à l’amplification des conflits dans le monde. Résistance à l’égard de tous les va-t-en-guerre qui envoient nos avions bombarder des populations innocentes. Encore une fois, nous tenons à faire savoir que FO a toujours été opposée aux guerres quelles qu’elles soient.

Fortement attachée à la paix et à la démocratie, elle s’opposera encore à toutes les formes d’oppression et d’actes barbares que nous pouvons constater en Europe mais également dans les parties du monde.

C’EST AUTOUR DE CE 1er MAI LÀ QUE L’UD FO 37 S’ENGAGERA AVEC TOUS CEUX QUI LE SOUHAITERONT

Fait à Tours, le 28 mars 2017


Appel départemental CGT, FO, Solidaires, FSU pour le 1er mai 2017 à télécharger ici

PDF - 402.2 ko
appel 1er mai 2017 imprimable


  • Facebook


Totale de visites pour cet article : 520

Union Départementale FO 37 - Indre-et-Loire

"La Camusière"
18 rue de l’oiselet
37550 - SAINT AVERTIN
Tél. : 02 47 38 54 43
Fax : 02 47 37 91 00
Siret :77534733900035